Pleine Conscience

en Entreprise

Décision

Renforcer l’esprit de decision grâce à la Pleine Conscience

La prise de decision :

decision making

Dans une période où l’incertitude et les changements sont permanents, l’esprit de decision devient une qualité indispensable pour tout Dirigeant… La Pleine Conscience éclaire fortement les choix potentiels, les bonnes pratiques à développer et renforce l’efficacité managériale !

Le manager, qu’il soit Chef d’équipe ou Dirigeant, doit faire preuve au quotidien d’esprit de decision. Qu’elle soit hiérarchique ou collaborative, la decision doit toujours être prise à un moment donnée. La decision éclaire les travaux à conduire, les choix à prendre, la conduite à tenir de chacun. Une fois prise, elle doit être mise en œuvre et respectée, jusqu’à ce qu’un retour d’expérience amène à son maintien, sa révision ou son annulation.

Dans une période où l’incertitude et les changements sont permanents, l’esprit de decision devient une qualité indispensable pour tout Dirigeant. La clarté de la décision est un résultat acquis lorsque les réflexions mentales et l’intuition s’accordent à donner la même direction. Le mental a tendance à vouloir reconduire les mêmes schémas de pensées, le même type de réponse ou de solution car cela est plus confortable. Or s’engager dans une voie n’est pas qu’une affaire de volonté ni d’engagement, mais surtout de clairvoyance.

L’expérience montre que chez les managers réputés, l’esprit de décision résulte souvent d’un processus dans lequel le raisonnement mental est observé à la loupe de la conscience afin justement de laisser naître l’intuition.

Les symptômes  :

decision stressSi, pour prendre la decision, le manager a du faire preuve de clairvoyance au préalable, d’autres compétences sont nécessaires à sa mise en œuvre : l’esprit de décision, la force de conviction, l’autorité naturelle, le leadership… Le stress s’installe souvent lorsque des doutes envahissent l’esprit, lorsque la decision est contestée ou lorsqu’elle n’est pas déployée… Des réactions émotionnelles vives peuvent alors surgir comme des automatismes à la frustration de ne pas se sentir respecté.

L’une des tendances habituelles est de remettre au lendemain, il s’agit de la procrastination. Derrière cette attitude se cachent parfois des peurs de l’inconnu ou un manque de résolution à faire face. Il peut aussi y avoir un manque de volonté à se remettre en cause. Dans tous les cas, le champ des possibles se trouve ainsi très limité laissant peu de place à l’intuition qui conduira à la bonne décision.

Très fréquemment, le manager prend ses décisions sous emprise émotionnelle. Il devient réactif à ce qu’il n’aime pas, à ce qui ne correspond pas à ses croyances, préférant rester sur ses convictions qu’il juge inébranlables. Malheureusement, il limite ainsi la possibilité d’explorer plusieurs scénarii, réduisant à néant l’opportunité d’une inspiration lumineuse. Les décisions seront par conséquent prévisibles et toujours orientées vers les mêmes objectifs (lesquels ne correspondent pas forcément à ses objectifs professionnels d’ailleurs).

temoignage esprit de decision

Les apports de la Pleine Conscience :

décision strategiqueLa Pleine Conscience permet d’observer en quoi la relation avec la situation engendre des comportements inappropriés à la mobilisation et au respect des decisions prises. Cette prise de conscience éclaire fortement sur la conduite à tenir et les bonnes pratiques à développer et renforcer pour une meilleure efficacité managériale.

La Pleine Conscience permet à celui qui la pratique de devenir plus intégré. Il perçoit mieux les différents chemins possibles, les écueils potentiels. Il accepte volontiers les difficultés des expériences à venir car il les positionne déjà par anticipation dans une stratégie de réussite. Il accueille volontiers les instants préalables à la décision non pas comme de l’indécision mais comme un moment privilégié pour se libérer d’une emprise rationnelle ou émotionnelle au profit d’une intégration totale de la globalité des données et des choix possibles.
A contrario de l’émotivité ou de la réactivité, cet instant devient ressourcement pour laisser la place à la Pleine Conscience afin que se développe ainsi l’esprit de décision.

rappel telephoniqueApprenez à pratiquer la Pleine Conscience

 

TESTEZ VOTRE PLEINE CONSCIENCE !

bouton test